Ressources pour femmes immigrantes

Conseils, guides, trucs et astuces

Accompagnement des femmes immigrantes

Selon Statistique Canada, en 2011, la très grande majorité de l’ensemble des immigrantes (94,9 %) et des immigrantes récentes (91,1 %) résidaient dans l’une ou l’autre des quatre provinces les plus peuplées du Canada, soit l’Ontario, le Québec, la Colombie-Britannique et l’Alberta.

AFIO

Fondé en 1984, l’accompagnement des femmes Immigrantes de l’Outaouais (AFIO)  est un organisme communautaire régional sans but lucratif qui œuvre à la pleine intégration des femmes immigrantes et de leurs familles ainsi qu’au développement de leur autonomie.

L’AFIO organise aussi des activités et des cafés rencontres pour faciliter l’intégration de la famille immigrante. La gamme de services offerts par l’AFIO est variée et comprend: les premières démarches d’intégration (PDI), l’assermentation de documents, les cours de français, le soutien psychosocial avec l’aide d’une intervenante sociale, le soutien à l’intégration sociale et le placement en garderie subventionnée.

Femmes entrepreneures et employabilité

Les données de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011 révèlent que les femmes immigrantes peuvent mettre plus de temps que leurs homologues de sexe masculin à devenir actives sur le marché du travail et à trouver du travail.

Les ressources et organismes ci-dessous prônent l’entreprenariat et favorisent l’insertion dans le marché du travail.

Le fonds afro-entrepreneurs

Le fonds afro-entrepreneurs a pour objectif premier de favoriser la croissance d’entreprises dans tous les secteurs d’activité au sein des communautés noires du Québec.

La Chambre de commerce de Gatineau (CCG)

La Chambre de commerce de Gatineau (CCG)  a pour mission de dynamiser l’économie de Gatineau et de la MRC des Collines-de- l’Outaouais, et est le leader de la communauté d’affaires et un allié incontournable pour le développement économique de la région.

La CCG cherche à promouvoir l’intégration des gens d’affaires de diverses cultures et ethnies dans la région de l’Outaouais en encourageant leur participation active à la vie économique de l’ensemble de la région. L’offre de services de la CCG va du mentorat au développement d’affaires. Le calendrier d’activités est disponible sur le lien suivant: https://ccgatineau.ca/evenements/

Option femmes

Option femmes est une organisation de la région de l’Outaouais qui vise l’autonomie économique des femmes et la valorisation de la main-d’œuvre féminine par une offre de services de développement professionnel et d’entrepreneuriat.

BPW (Business Professional Women) Montréal

BPW (Business Professional Women) Montréal est une branche de BPW Canada, qui est une ONG internationale, active depuis 1930, qui regroupe 30 000 femmes d’affaires et professionnelles dans 95 pays. La mission de BPW est de développer le leadership et le plein potentiel professionnel des femmes afin d’accroître leur influence dans toutes les sphères de la société. 

Réseau des Entrepreneurs et Professionnels Africains (REPAF)

Organisation à but non lucratif (OSBL), le Réseau des Entrepreneurs et Professionnels Africains (REPAF) se veut être l’organisation et le réseau de référence en matière d’intégration et de leadership entrepreneurial et professionnel des québécoises et québécois d’origine africaine.

Le Regroupement Affaires Femmes (RAF)

Le Regroupement Affaires Femmes (RAF), un membre fondateur de la fédération des gens d’affaires francophones de l’Ontario, est l’unique ralliement intergénérationnel en son genre créé par et pour les filles et les femmes noires franco-canadiennes.

Le Service Intégration Travail Outaouais (SITO)

Le Service Intégration Travail Outaouais (SITO) a pour mission, l’intégration des personnes immigrantes à la société québécoise par leur insertion en emploi et leur intégration économique.

Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE Canada) œuvre depuis plus de 20 ans pour favoriser le développement économique des communautés francophones en assurant un leadership national basé sur la collaboration et les partenariats.

Lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale

Amener progressivement le Québec, d’ici dix ans, au nombre des nations industrialisées comptant le moins de pauvreté. Tel est l’objectif que le gouvernement du Québec s’est fixé avec la Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, « La volonté d’agir, la force de réussir ». La Stratégie nationale de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale s’inscrit en continuité dans l’ensemble des gestes posés par le gouvernement du Québec 1994 pour lutter contre la pauvreté. (Source : https://www.mtess.gouv.qc.ca/grands-dossiers/lutte-contre-la-pauvrete/index.asp )

Centraide Outaouais est un organisme philanthropique qui a pour mission la lutte à la pauvreté et l’exclusion sociale dans la région de l’Outaouais. Depuis 1943, Centraide Outaouais permet à des personnes en situation de pauvreté ou d’exclusion sociale, de retrouver leur dignité et leur place dans la société.

Active depuis 2009, la Fondation Lise Watier est animée par le désir de redonner confiance en leurs capacités aux femmes vivant une situation de vulnérabilité économique ou sociale, de les aider à s’entreprendre et à bâtir elles-mêmes un avenir à la mesure de leurs talents et de leurs aspirations.

Familles monoparentales et recomposées

L’Association des familles monoparentales et recomposées de l’Outaouais (AFMRO) est un organisme communautaire régional de bienfaisance, dont la mission consiste à :

« Offrir des services professionnels en matière de rupture et de réorganisation familiales ».

La Maison de la Famille Vallée-de-la-Gatineau est un lieu pour rencontrer d’autres familles qui ont des enfants âgés entre 0 et 17 ans.

Défense des droits des femmes  et parité

L’organisme AGIR Outaouais a travaillé en partenariat avec le milieu municipal de l’Outaouais pour faire la promotion de la parité dans la région et pour adopter des politiques d’égalité entre les hommes et les femmes.

Financé par le Ministère des femmes et de l’égalité des genres, il met d’abord l’accent sur la parité dans le milieu politique et l’importance d’avoir des conseils municipaux équilibrés d’hommes et de femmes.

Leur projet défi parité consiste à soutenir les décideurs municipaux dans l’élaboration de Politiques d’égalité et des plans d’action qui les accompagnent, afin de contrer les obstacles systémiques qui contribuent à la sous-représentation des femmes en politique municipale.

Femmes victimes de violence conjugale

Le Regroupement des Maisons pour les Femmes Victimes de Violence Conjugale, par sa mission d’éducation, de sensibilisation et de défense de droit, contribue à faire évoluer les lois et les politiques afin de rendre plus adéquates les mesures de protection pour les femmes et enfants victimes de violence conjugale.

Le Centre d’aide et de lutte contre les agressions sexuelles de l’Outaouais (CALAS) est un organisme communautaire incontournable dans le support aux femmes survivantes d’agression à caractère sexuel, mais aussi dans la défense des droits des femmes. Le CALAS soutient les femmes de 12 ans et plus ayant vécu une agression à caractère sexuel sans égard à leur origine ethnique, à leur orientation sexuelle ou à leur handicap, que l’agression soit récente ou remonte à plusieurs années.

Le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) dispense des services de première ligne à toute personne victime d’un acte criminel et à ses proches, ainsi qu’aux témoins d’un acte criminel. Les CAVAC travaillent en collaboration avec les intervenants du milieu judiciaire, du réseau de la santé et des services sociaux et des organismes communautaires.

La mission de SOS violence conjugale est de contribuer à la sécurité des victimes de violence conjugale et à la réduction de la violence conjugale et de ses conséquences en offrant des services aux victimes, à la population et à toutes les personnes touchées par la violence conjugale.

Fondée en 2001, la Maison d’Hébergement Pour Elles Des Deux Vallées est un organisme communautaire de la Vallée-de-la-Lièvre et de la Petite-Nation subventionné par le Centre intégré de santé et de services sociaux de l’Outaouais (CISSSO) et par la Société d’habitation du Québec (SHQ) dont la mission consiste à offrir des services d’aide et d’hébergement aux femmes victimes de violence conjugale ainsi qu’à leurs enfants.

Fondée en 1979, la Maison Unies.Vers.Femmes, sous son acronyme MUVF, a ouvert ses portes de maison d’hébergement pour les femmes et enfants victimes de violence conjugale. En 2018, la MUVF s’est agrandie dans sa nouvelle maison permettant une augmentation de chambre pour permettre une intimité pour chaque femme.

Femmes immigrantes
afio
fonds-entrepreneurs
CCG
Options femmes